Mise à jour le 12/10/2020

Télécharger le bulletin municipal
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte

La croix du cimetière et la croix des 7 loups

Ces deux croix datent du XVI ème siècle. Celle du cimetière est classée Monument Historique depuis 1912. Elle est unique dans le département. Composées de même personnages que la croix des 7 loups, sa qualité architecturale est incontestable.

La légende de la croix des sept loups raconte :
Une jeune couturière rentrant très tard de son travail, se fait attaquer par 7 loups féroces. La jeune femme sorti alors les ciseaux de sa poche et les orienta vers la lune...si bien qu'un faisceau lumineux pu éblouir les 7 loups un à un. Par la peur ils s'enfuirent. Après avoir connus les faits, les parents de la jeune couturière édifièrent cette croix à l'endroit du miracle en remerciement de la divinité céleste qui aurait sauvé leur fille.

 

La grotte à Gabillard

Lieu de refuge, de Jean Julien Gabillard, ancien résistant Chouan. La grotte est située sur le bord de la rivière de Néal, sur le sentier de randonnée du P.R. Un panneau explicatif nous donne sur place tous les points marquants de la chouannerie à Médréac et les environs.
Cette période post-révolutionnaire de la république est judicieusement retracée dans l'ouvrage " La Chouannerie " de l'abbé E. Neveu (imprimerie Lechaplais 1972). Cet essai d'histoire régionale relatif à la Chouannerie, évoque également des faits historiques passés à Bécherel, Montauban, Médréac.

Alignements Mégalithiques de Lampouy

Malgré les agressions du temps et des hommes, ce sont plus de 48 menhirs classés Monuments Historiques, qui se dressent sur plusieurs prairies, au nord de la commune.
 
Ce groupe de pierres, mis en place par les premiers agriculteurs du Néolithiques (-5000 à - 2000 ans av. J.C ), se distingue selon cinq files indépendantes auxquelles se trouvent associés deux grands menhirs isolés. Tous composés de quartz variant de 1,80 m à 5,40 m de longueur, ils sont disposés sur un axe Nord.Nord-ouest / Sud.Sud-est et culminent à 105 m I.G.N. La grosseur des blocs et leurs dispositions sur le terrain, marque ce site d'un intérêt peu commun en Bretagne.